Gaetano Parisio's Conform Re-Touched Series Vol. II

0
14

Le DJ et producteur italien Gaetano Parisio (alias Gaetak) fait revivre son label techno réputé Conform, plus de 20 ans après son lancement. Le retour de l'empreinte indépendante, ratée, se présente comme une solide collaboration entre certains des plus grands noms de la techno, comme le projet CONFORM RE-TOUCHED SERIES.

Sur quatre volumes sortis cette année, les artistes Sterac, James Ruskin, Inigo Kennedy, Nihad Tule, Oscar Mulero, Ben Sims, The Advent, pour n'en nommer que quelques-uns, prennent des pistes du back-catalogue de Conform pour effectuer leurs propres modifications de signature, en utilisant uniquement l'échantillonnage des cassettes audio numériques enregistrées à l'origine. CONFORM RE-TOUCHED Volume II sort le 3 juillet (pré-commande ici), avec un remake électro tourbillonnant de The Advent et une touche de synthés fondus de Sterac.

Gaetano, qui a contribué de manière significative à la scène hard-groove dans les années 90, nous parle de la compilation et de la réémergence de Conform sous les projecteurs.

La dernière version de Conform remonte à 15 ans. Avez-vous déjà envisagé de revenir sur ce projet au fil des années ou est-ce arrivé spontanément?

Avant de commencer, je voudrais profiter de l'occasion pour vous remercier de l'entretien et de m'avoir donné la chance de partager mes projets avec vous. Honnêtement, je dois dire que j'ai pensé à réactiver le projet Conform à plusieurs reprises, mais le timing n'a jamais été tout à fait correct et cela signifie probablement que ce n'était pas le meilleur moment pour démarrer quelque chose qui a été mis de côté il y a si longtemps. Déménager à Barcelone, rencontrer les bonnes personnes qui croyaient fermement en ce que je voulais faire et, surtout, avoir fait la paix avec moi-même, c'est ce qui a fait de quelque chose qui n'était qu'une pensée, devenir réalité. Cela n'a pas été facile.

Votre concept initial du label Conform était de créer un style de techno qui représentait la scène napolitaine – un style différent des sons techno de Detroit et de Berlin. Maintenant, près de deux décennies plus tard, quelle est votre vision principale de l'empreinte?

Si ma vision avait changé depuis que j'ai fondé Conform Records en 1997, aujourd'hui j'aurais certainement essayé de créer quelque chose qui pourrait représenter mon idée de la meilleure façon possible. Mais ce n'est pas le cas! Le concept reste le même et le son que Conform doit transmettre est celui par lequel il est mémorisé et reconnu dans la scène techno. Comme vous l'avez souligné dans la question, ce label est né de la nécessité de développer un son différent de celui de Berlin et Detroit. Il y a certes de fortes influences, mais le cœur bat toujours à Naples et mes racines méditerranéennes ont définitivement fait place à une déviation du son de ces deux capitales de la techno dans le monde. Je n'ai jamais essayé d'émuler un autre son, mais j'ai plutôt essayé d'en créer un qui pourrait me représenter de la meilleure façon possible.

Vous avez rassemblé certains des plus grands noms de la techno – James Ruskin, Sterac, Steve Bicknell, The Advent, Inigo Kennedy, pour n'en nommer que quelques-uns. Comment les avez-vous approchés? Avez-vous déjà travaillé ensemble auparavant?

Je connais beaucoup de ces artistes depuis plus de 20 ans. Nous avons souvent partagé des bottes de DJ et différentes expériences à travers le monde. Je n'ai pas eu le plaisir de rencontrer d'autres personnes mais je peux vous assurer que lorsque deux artistes "parlent la même langue" tout devient simple. J'ai été très surpris, d'une manière évidemment positive, que même si je suis absent de la scène depuis si longtemps, chaque artiste démontre un intérêt immédiat et une disponibilité à collaborer et apporte sa précieuse contribution. Je suis fier d’avoir ces noms dans le catalogue de mon label car je suis sûr que leur façon de s’exprimer et leur musique seront les mêmes dans vingt ans. Ce sont des artistes qui sont une source d'inspiration pour moi et pour toute la scène techno.

Pour la renaissance du label, vous avez sélectionné des morceaux du catalogue de Conform et demandé aux artistes de faire des montages. Y a-t-il des morceaux particuliers qui vous donnent une toute nouvelle sensation sur les originaux?

Oui absolument. Tout d'abord, j'ai demandé aux artistes de s'amuser et de se sentir complètement libres de suivre leur instinct. Ils ont dû travailler dans des conditions délicates en échantillonnant à partir de Dat sans avoir les tiges. En effet, il y a 20 ans, il était normal d'enregistrer directement sur ces bandes numériques. C’est le sens du nom «Série retouchée». Beaucoup ont été fidèles au morceau d'origine, tandis que d'autres ont donné un tout nouveau développement. Sterac, Oscar Mulero et The Advent sont quelques-uns de ceux qui ont décidé de personnaliser leurs modifications de manière plus définie.

La «Conform Re-Touched Series» est une série de vinyles de quatre volumes comprenant des pistes sélectionnées uniquement numériques. Le premier volume est sorti le 3 avril, y compris les éditions de James Ruskin et Ben Sims. Qui fait partie du deuxième volume qui sort en juillet?

Pour le deuxième volume, j’aurai l’honneur de travailler avec Deetron, Sterac, The Advent, Shlomi Aber et Matrixxman. Je suis extrêmement satisfait de la musique qu’ils m’ont envoyée et le produit final correspond certainement à l’importance de leurs noms.

La compilation est un mélange passionnant de noms établis et d'artistes renommés relativement nouveaux tels que Stojche, Honey Dijon, Matrixxman. Parlez-nous de votre décision de travailler avec eux et comment ils interprètent le son Conform?

Lorsque j'ai décidé d'impliquer les nouvelles générations de producteurs, je me suis demandé si leur son pouvait être compatible avec les normes Conform. La réponse que j'ai eue à travers la musique a été absolument positive. Je peux voir mon moi plus jeune dans certains d'entre eux. Ce sont des producteurs qui se concentrent en studio, où ce dernier est un élément essentiel d'eux-mêmes… travaillant sans essayer de prendre des raccourcis dans le seul but de faire de la musique de qualité et rien d'autre. Je suis très satisfait de mes choix!

Quels sont vos projets futurs pour le label? Souhaitez-vous voir plus de collaborations ou souhaitez-vous sortir votre propre musique individuellement?

J'ai le désir ardent de publier enfin ma nouvelle musique. Cela fait si longtemps que cela n'est pas arrivé. J'ai refusé de publier ma musique pour d'autres labels, même s'ils étaient substantiels. Je veux que mes "débuts" soient à la maison! Je dois encore être patient car le projet «Re-touched» est ambitieux et prévoit que 4 ou 5 pièces sortiront dans un laps de temps assez long. De plus, pour publier ma propre musique, j'utiliserai également ART (Advanced Techno Research) qui a toujours été mon label de one-man affaire qui sera relancé à l'automne, comme cela s'est produit avec Conform. Je crois fermement que les séries personnelles sont le meilleur moyen de communiquer votre vision musicale. J'attends depuis 15 ans, je peux attendre encore quelques mois.

La «Conform Re-Touched Series» sort au cours d'une période dévastatrice pour la musique électronique dans le monde entier. C'est formidable de voir autant de talents remarquables de scènes internationales s'unir pour ce projet. D'après votre longue expérience, vous conviendrez probablement que la techno a toujours été axée sur les communautés et la diversification. Avez-vous des conseils à donner aux producteurs et aux DJ sur la manière de lutter contre l'adversité et de continuer à être des agents du changement social?

Pour l'exprimer en termes modernes, nous pourrions dire que l'antidote de l'adversité est la motivation. La même motivation qui vous a amené à être DJ ou producteur. Si vos motivations ne sont pas la popularité ou l’argent mais la musique, alors vous avez les bons anticorps qui vous permettent de traverser les moments les plus sombres sans avoir peur de perdre quoi que ce soit. La musique sera toujours là aussi longtemps que vous le voudrez. Sinon, si la musique n'a été qu'un moyen pour arriver à une arrière-pensée, alors il n'y a pas grand-chose d'autre à faire que de chercher un autre travail, de respecter ceux qui le font par amour et dévotion.

Pré-commande Conform Re-Touched Series Vol. II

Suivez sur Instagram, SoundCloud, Facebook




Source link